WE dans le Perche

Publié le par Laurent Bonnet

c'est l'été
l'été c'est le temps des vacances ou des escapades de WE, l'occasion donc de sortir s'aérer et de faire des reportages crayon en changeant des sujets parisiens

-------------

WE dans le Perche

il est grand temps d'honorer les invitations de nos amis Laurence et Eric-Etienne
et de nous rendre à leur maison, la bien-nommée Rhubarbe.
En arrivant on découvre une superbe longère du 18eme avec un jardin
non moins agréable, le temps est magnifique et chaud....

quand on s'approche on découvre une petite table d'écolier sous laquelle bien à l'ombre se trouve le self-service des chats du coin dont la Reine incontestée est la superbe
et affectueuse Zouzou , chatte au pelage long "écaille de tortue"
la voici siégeant dans son fauteuil au frais (le fauteuil de Zouzou) pour une petite sieste,
ce en quoi elle sera très vite imitée par notre chat Toffee

Nos hôtes eux aussi sombrent dans le bienheureux laisser-aller de la sieste
ou du "farniente" sous diverses formes, Eric-Etienne à la lecture, Laurence au sommeil,
alors que Paul-Henry se grise au petit Rosé,
qu' Annie parcours des magazines
ou qu' Alyson nous invite aux joies du bain de pieds

c'est la campagne, il y a donc là aussi la possibilité de charmantes promenades, nous prenons la direction de Courgeon, chemin au long duquel
on fait connaissance avec la faune locale

superbes vaches paisibles s'adonnant elles aussi aux joies de la sieste à l'ombre

en poussant un tout petit peu la promenade on arrive à Bizou (authentique) chez Francis et Nathalie (lieudit "le haut désiré"), pour rencontrer des chevaux (Hornette et Indécent) et un âne (Alphonse)
quelques habitants "entre autres" de cette arche de Noé
devinez ce qu'ils faisaient : la sieste

enfin, effet du Rosé ou phénomènes inexpliqués, à moins que ce ne soit le rêve d'une sieste, le surnaturel n'est pas loin avec l'apparition d'escargots géants ou la découverte d'ossements étranges dont la présence inexplicable pourrait remettre en cause les théories d'évolution des espèces voire de dérive des continents
eh oui, le Perche nous réserve bien des surprises

et comme c'était l'anniversaire d'Eric-Etienne
j'ai voulu lui laisser un petit souvenir, cette fois à l'aquarelle
 



Publié dans matchbox

Commenter cet article